dimanche 12 décembre 2010

Croquis rapides sur le motif, il faut aller vite et bien...

A bord les activités ne manquent pas et j'avance au hasard des coursives et des ponts pour travailler. Sur le pont d'envol les TAG (touch and go) s'enchaînent. Une fois immobilisé et entravé par les chaînes de saisines l'hélicpotère Dauphin est un modéle de choix, il ne bouge pas, lui!

Encre de chine, stylo


Ce jeune marin que j'ai croqué à son insu n'aura rien vu, il ne bouge pas non plus! Il faut de temps en temps voler des images, des tranches de vie, des tranches de Jeanne. Avec 6OO membres d'équipage à bord, il est possible de n'avoir jamais croisé ce marin, mais à bord de la Jeanne, on n'est jamais seul .C'était au Carré des Officiers Mariniers...

Encre de chine, stylo



Le capitaine de vaisseau Hervé Bléjean commandant le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc et le Groupe Ecole d'Application des Officiers de Marine est en passerelle. Le pacha de la Jeanne est attentif, rêveur, je ne sais pas...Mais il a ce regard qu'ont tous les commandants à un moment donné et qui  me touche profondément. Ils ne sont pas là, ils sont vers des ailleurs impossibles, simplement concentrés, ou juste rêveurs, ou alors c'est le temps d'une trêve. Mais j'aime cette façon qu'ils ont d'aller loin sur l'horizon, les murs du mystères érigés autour d'eux. Nous croisions au milieu de la Mer d'Alboran, antichambre de Gibraltar...


le pacha de la Jeanne



Alouette


Les jeunes pompiers sur le pont d'envol


Le jeune Aurélien essaie de passer un appel.


les jeunes ponev attendent...

Au local diésel les bleus de chauffe sont un sujet de choix...