dimanche 2 novembre 2014

GEANTS DES MERS


GEANTS DES MERS

A CLERMONT FERRAND les 14, 15 et 16 novembre 
http://www.rendezvous-carnetdevoyage.com/

Tanya Saadé Zeenny, 
Directeur Général Délégué de cma cgm a signé cette belle et éloquente préface.




C'est à Clermont Ferrand au Rendez-vous des carnets de voyages, que l'on appelle encore la biennale de Clermont, que je dédicacerai Géants des mers , mon dernier livre: comme toujours des dessins, des photos et des mots.
Il est édité chez Magellan et entre dans la case des beaux livres, 30X30cm pour 144 pages je crois...
Beaucoup de travail à l'image de ces titans que sont les 2 grands porte-conteneurs Marco Polo et Jules Verne, propriétés de l'armateur cma cgm qui m'avait invitée...


Bab-El-Mandeb, la Mer Rouge, ce lever de soleil à Suez, la remontée de l'ancre, le grand convoi North band, et notre route septentrionale qui traçait un inexorable retour en Méditerranée, cap sur Tanger mais avant il y avait eu ce coucher de soleil sur Port Saïd, à couper le souffle comme à Hambourg l'hiver glacial deux ans avant...  Suez passé,  c'était le vrai partage le soir avec le commandant Saint Jalme, le second cap et les autres...des souvenirs tenaces gravés dans ma chair aux encres grasses sépia et ombre brûlée.


J'ai deux amours, Marco et Jules!

Et pour conclure, c'est l'ami commandant Gilles Saint Jalme qui signe la postface




Je vous attends nombreuses et nombreux à Clermont Ferrand, je vous accueillerai dans mon stand, maritime, portuaire, qui sentira bon la marine marchande, chez nous on dit la marmar!
A très bientôt!

CAP SUR KLG suite

19 SEPTEMBRE 2014
OSTENDE

         

Nous avons pris la route le jour J, le camion de Fabrice chargé de toiles et de rêves, de ma fille Gina, lui et moi. J'en rêvais de faire escale à Ostende! Jérôme m'avait souvent parlé d'Ostende, de ses plages, de sa douceur de vivre, et il ne se trompait pas! Le monument aux Marins sur la plage d'Ostende est une merveille! Zeebruge n'était pas si loin, et Fabrice a fait le détour, comme s'il fallait que je respire un grand coup avant d'arriver à Zeebruge et  mettre sac à bord!




Nous y voilà! Je l'avais reconnu de loin le grand Kruzenshtern, ses mâtures perdues dans ce terminal reculé de Zeebruge, Fabrice me doit des fraises tagada! Il ne traînera pas longtemps, il sait que s'il reste à bord ce soir, il n'est pas certain d'avoir le courage de repartir, il sait que la mer risquerait de le happer. Il faut dire que mon Fabrice est marin, pompier professionnel, sauveteur en mer, et instructeur! Mais aussi et surtout, un sacré mec! Un ami dévoué, généreux, fiable.


Pendant ce temps Yuri, mon bosco préféré, va descendre les plus gros colis dans la voilerie, ils ne passent pas par les portes.  Elles seront dans un écrin ces toiles là au milieu des voiles épaisses!