mercredi 18 janvier 2017

TOURNAGE THALASSA


Mes amis, vous  avez été nombreux à me demander la date : Thalassa c’est pour vendredi, celui là, le 20 Janvier, c’est tard pour vous informer, tant pis…j’ai fait de mon mieux.



Depuis plus de 40 ans, Thalassa a changé ma vie, Thalassa évolue,  tant dans les sujets traités avec justesse et pertinence, que dans la variété des portraits. La voix et les yeux rieurs du capitaine Georges Pernoud sont indissociables du magazine. C’est en discutant avec lui à bord du Biladi que j’avais pris la mesure de sa passion pour la Mer. Inutile de préciser que je suis honorée de l’avoir croisé, d’avoir dans mes carnets les traces écrites qu’il a bien voulu laisser: Un bateau à quai, c’est un bateau qui va partir !...
Que dire des équipes de tournage ? Elles sont à l’image du patron : sympathie, professionnalisme, rigueur, de belles et fortes personnalités mais aussi et surtout, encore et toujours, des techniciens et journalistes passionnés de Mer. 


Mes amis continuons à regarder Thalassa, une pépite, un petit diamant brut pas encore façonné par les tendances à la mode qui polluent le PAF, une émission qui garde le cap de l’authenticité, de la passion, de la sincérité, tout ce que j’aime…

Dans le port de Sète en manœuvre avec les pilotes, à bord du Biladi avec le Cdt Varaillon, dans le détroit de Gibraltar avec un bosco italien, dans les chantiers navals de Tanger, en atelier, ou l’été dernier à Brest à bord du cap-hornier Kruzenshtern, et bien que je déteste me voir et m’entendre (peu importe mon image seul mon travail doit être vu), les caméras de Thalassa m’ont suivie pour la 3ème fois. Un portrait signé Christophe Duchiron dans le magasine du vendredi 20 janvier, 20h30 sur France 3… Je découvrirai l’émission en même temps que vous, inutile donc de préciser que j’ai le trac.  Bon vent ! VN















vendredi 30 décembre 2016

BONNE ROUTE 2017




Comment avancer, comment tracer d’autres routes, aériennes, maritimes, terrestres, comment innover, comment faire évoluer la recherche, les arts, les mentalités,  le monde, si nous restons confinés dans nos habitudes gluantes et notre petit confort rassurant sans prendre le risque de dire, de faire, de montrer, d’hurler ou juste murmurer? Être curieux et audacieux, se lancer des défis pour échouer aujourd’hui et réussir demain, mais croire en ses rêves les plus fous avec courage et détermination.
 Sur le dessin : Mermoz, Maryse Bastié et Saint Exupèry. 



J’en crevais d’aller à Saint Louis du Sénégal sur les traces des héros de l’aéropostale. Mais au-delà Guet Ndar, le quartier des pêcheurs  sur la Langue de Barbarie, que reste-t-il de l’hydrobase ? Un mirage. En janvier, l’Harmattan y souffle à plus de 30 nœuds et colporte des rumeurs et secrets venus du désert, territoire sacré du Petit Prince, univers minéral gravé dans ma chair, car comme le cactus je n’aime écorcher que le vent sec.
Touchons l’invisible mes amis, ouvrons grands nos bras face au vent les yeux fermés, sentons la douceur de sa caresse ou le piquant de sa gifle sur le visage, une esquisse de sourire sur les commissures de notre bouche.


Je vous souhaite une route 2017 riche de rencontres, de conquêtes, de carrefours inattendus, de petits pas ou de grandes enjambées sur notre bonne terre et sur l’astéroïde B612.

 « Faites que le rêve dévore votre vie, afin la vie ne dévore pas votre rêve ». Saint Exupéry.

vendredi 25 novembre 2016

RDV du Carnet de Voyage 2016 magnifique!

De retour dans mon Ile Singulière. Le RDV 2016 du Carnet de voyage a été riche en émotions, placé sous le signe des retrouvailles heureuses au parking quand on se croise. On s'embrasse, on prend rapidement des nouvelles de nos derniers voyages, plus tard on ne se verra pas ou si peu, trop de travail sur nos stands, on discute devant le va et vient des ascenseurs en attendant notre tour...Quel bonheur! Ce RDV placé sous le signe de l'amitié, de la solidarité, mes amis Joe&Eric ont installé le stand, ont poussé mon fauteuil roulant, j'ai du accepter de dépendre des "autres". Bienveillance, sécurité, fiabilité.





 Une énergie palpable de toute l'équipe de l'IFAV qui se mobilise pour nous accueillir dans les meilleures conditions, satisfaire nos demandes, écouter les uns, essuyer les larmes des autres, être toujours présents, être observateurs pour encore améliorer, danser avec moi le rock du flamand rose sur une jambe pendant quelques minutes, épuisant mais on l'a fait! 




Et la cerise sur le bateau, c'est le Prix Spécial du Jury pour mon livre Kruzenshtern. Quelle surprise! Marc Wiltz mon éditeur était aussi heureux que moi. Pour la première fois un auteur de sa maison Magellan&Cie est primé par le jury au célèbre RDV du Carnet de Voyage, et en suivant un prix du public a été décerné à Françoise Caillette qui fait partie de l'écurie de Marc W.



Pour finir merci aux stagiaires qui ont signé pour venir dans mes ateliers, beau travail, bravo à toutes et tous. Et merci au public pour sa patience pendant les dédicaces. Je garderai un souvenir tenace du RDV 2016!



lundi 7 novembre 2016

RENDEZ-VOUS DU CARNET DE VOYAGE CLERMONT FERRAND



Nous y sommes, c’est le trés attendu 
Rendez-vous du Carnet de Voyage 
C’est à Clermont Ferrand au Polydôme 
les 18, 19 et 20 Novembre!

Difficile de cacher ma joie d’être encore présente sur le magnifique événement et vous rencontrer, difficile de tout mettre en oeuvre pour venir malgré mon péroné fracturé, mais il ne saurait en être autrement! Je présenterai, enfin, au terme de plusieurs embarquements en 4 ans sur le grand cap hornier russe Kruzenshtern, mon dernier livre paru chez Magellan&Cie. 

J’animerai 2 ateliers, participerai à une table ronde, serai présente au pôle librairie pour des dédicaces, et bien entendu dans mon stand, entre voiles, toiles et poulies, pour vous rencontrer et partager avec vous ces moments exceptionnels. 

J’ai un métier de solitaire, et je le suis, profitons donc de cette belle occasion pour nous voir, nous revoir, un rendez-vous porteur de toutes les promesses. 

Je vous attends!
Vivi NAVARRO