jeudi 18 mai 2017

LA SUITE

Un peu d’actu : je serai à Pessac en Gironde les 20 et 21 mai au salon des littératures de voyage La grande évasion/les chemins de mer en compagnie de mon excellent éditeur Marc Wiltz, directeur de Magellan&Cie. Expo à la salle Hugo Pratt, elle me sied à merveille, dédicace, table ronde, atelier, visite commentée de mon expo.
Les 23 et 24 mai, je serai à Vannes dans le cadre de la semaine du Golfe pour dédicacer la vignette Lisa des 50 de la SNSM. Je proposerai également une édition limitée à 100 exemplaires numérotés et dédicacés. Amis philatélistes, marcophiles (j’ai signé aussi le timbre à date),  tous ceux qui aiment la SNSM, et les autres,  je vous attends !


Le célèbre et très spécialisé Pratique Des Arts vient de sortir en kiosque, un magnifique hors série sur le carnet de voyage. Très honorée d’avoir quelques pages consacrées à mon travail dans ce numéro, parmi la fine fleur des plus grands artistes baroudeurs de France, quelques bons copains.






lundi 24 avril 2017

La poste pour les 50 ans de la SNSM


La SNSM, Société Nationale de Sauvetage en Mer, porte secours à quelques 8000 personnes sur l’ensemble du littoral français. La SNSM fête ses 50 ans cette année, elle est l’invitée d’honneur de La semaine du Golfe à Vannes.

La Poste m’a demandé de réaliser la vignette Lisa de cet anniversaire historique. J’ai également dessiné 2 tampons, Brest et Vannes.


Patrick Le Bihan de la Poste, m’a cordialement invitée à Vannes pour présenter la Lisa. En cette belle occasion, je serais très heureuse de vous accueillir les 23 et 24 mai dans l’espace de la Poste au 1bis Bd Thiers à Vannes,  pour vous dédicacer une édition limitée et numérotée (reproduction format 32x45 sur Olins 300gr) et exposer les dessins originaux du canot et du phare.


Je vous attends !


mercredi 18 janvier 2017

TOURNAGE THALASSA


Mes amis, vous  avez été nombreux à me demander la date : Thalassa c’est pour vendredi, celui là, le 20 Janvier, c’est tard pour vous informer, tant pis…j’ai fait de mon mieux.



Depuis plus de 40 ans, Thalassa a changé ma vie, Thalassa évolue,  tant dans les sujets traités avec justesse et pertinence, que dans la variété des portraits. La voix et les yeux rieurs du capitaine Georges Pernoud sont indissociables du magazine. C’est en discutant avec lui à bord du Biladi que j’avais pris la mesure de sa passion pour la Mer. Inutile de préciser que je suis honorée de l’avoir croisé, d’avoir dans mes carnets les traces écrites qu’il a bien voulu laisser: Un bateau à quai, c’est un bateau qui va partir !...
Que dire des équipes de tournage ? Elles sont à l’image du patron : sympathie, professionnalisme, rigueur, de belles et fortes personnalités mais aussi et surtout, encore et toujours, des techniciens et journalistes passionnés de Mer. 


Mes amis continuons à regarder Thalassa, une pépite, un petit diamant brut pas encore façonné par les tendances à la mode qui polluent le PAF, une émission qui garde le cap de l’authenticité, de la passion, de la sincérité, tout ce que j’aime…

Dans le port de Sète en manœuvre avec les pilotes, à bord du Biladi avec le Cdt Varaillon, dans le détroit de Gibraltar avec un bosco italien, dans les chantiers navals de Tanger, en atelier, ou l’été dernier à Brest à bord du cap-hornier Kruzenshtern, et bien que je déteste me voir et m’entendre (peu importe mon image seul mon travail doit être vu), les caméras de Thalassa m’ont suivie pour la 3ème fois. Un portrait signé Christophe Duchiron dans le magasine du vendredi 20 janvier, 20h30 sur France 3… Je découvrirai l’émission en même temps que vous, inutile donc de préciser que j’ai le trac.  Bon vent ! VN















vendredi 30 décembre 2016

BONNE ROUTE 2017




Comment avancer, comment tracer d’autres routes, aériennes, maritimes, terrestres, comment innover, comment faire évoluer la recherche, les arts, les mentalités,  le monde, si nous restons confinés dans nos habitudes gluantes et notre petit confort rassurant sans prendre le risque de dire, de faire, de montrer, d’hurler ou juste murmurer? Être curieux et audacieux, se lancer des défis pour échouer aujourd’hui et réussir demain, mais croire en ses rêves les plus fous avec courage et détermination.
 Sur le dessin : Mermoz, Maryse Bastié et Saint Exupèry. 



J’en crevais d’aller à Saint Louis du Sénégal sur les traces des héros de l’aéropostale. Mais au-delà Guet Ndar, le quartier des pêcheurs  sur la Langue de Barbarie, que reste-t-il de l’hydrobase ? Un mirage. En janvier, l’Harmattan y souffle à plus de 30 nœuds et colporte des rumeurs et secrets venus du désert, territoire sacré du Petit Prince, univers minéral gravé dans ma chair, car comme le cactus je n’aime écorcher que le vent sec.
Touchons l’invisible mes amis, ouvrons grands nos bras face au vent les yeux fermés, sentons la douceur de sa caresse ou le piquant de sa gifle sur le visage, une esquisse de sourire sur les commissures de notre bouche.


Je vous souhaite une route 2017 riche de rencontres, de conquêtes, de carrefours inattendus, de petits pas ou de grandes enjambées sur notre bonne terre et sur l’astéroïde B612.

 « Faites que le rêve dévore votre vie, afin la vie ne dévore pas votre rêve ». Saint Exupéry.